Nouvelles des étudiants parrainés

Chaque année scolaire, l’asbl soutient des étudiants dans la poursuite de leurs études supérieures.  Les étudiants sont choisis par le comité de gestion de l’école et doivent nous envoyer un questionnaire avec leurs motivations.   Pour l’année scolaire 2017/2018, nous avons soutenu 3 professeurs de l’école en formation à l’Institut Supérieur de Pédagogie à Isiro en Anglais/Histoire, Math/Physique et Anglais respectivement.  Sept autres étudiants poursuivent leurs études en Soins infirmiers/laboratoire, informatique, médecine et construction.  Voici les nouvelles de cette année scolaire.

Les professeurs ont encore une année pour terminer leur graduat.  A l’obtention de leur diplôme, ils doivent réintégrer l’école.  Les quatre étudiants à L’Institut Supérieur des Techniques Médicales évoluent bien: Ernest Asoma a terminé en option hospitalière,   Edouard Anyamubotio continue encore un an en option laboratoire et Henriette et Marie continuent en 2éme.

Célestin Akamene a réussi avec 65% et rentre en 2éme et dernière  année d’informatique de gestion.  Début Septembre, il commence un stage de 2 mois chez Vodacom.   Emmanuel Azateka a défendu son travail sur la fistule  et commence son 3ème doctorat en médecine.  Il est intéressé par le sujet de la fistule et souhaite se spécialiser en chirurgie féminine.  Les professeurs viennent d’autres régions pendant l’été pour enseigner, il n’a pas encore passé ses examens. Fiston Mayongo termine sa 3ème en  construction.  Hélas son ordinateur n’est pas assez puissant pour les programmes techniques.

Nous sommes fiers de nos étudiants qui étudient dans des conditions difficiles et qui persévèrent!

 

Restauration de la cuisine de l’école

Une ancienne maison de lépreux est mise à disposition de l’école pour la cuisine où se prépareront à la rentrée les repas pour les enfants afin de lutter contre la malnutrition, grâce aux champs et potagers de l’école.

Toiture et pavement doivent être refaits, portes et fenêtres installées !

MERCI d’avoir à nouveau aidé les Petits Champions à réaliser ces travaux !

 

Les enfants de primaires, joyeux de leur réussite et de la fin de l’année scolaire

85,1 % des élèves ont bien réussi leur année ! Bravo à eux et aux enseignants qui, malgré un nombre élevé d’élèves par classe (en moyenne, 42 élèves par classe), se démènent pour bien les former !

 

Les enfants de maternelle reçoivent des repas

Trois fois par semaine, les enfants de maternelle bénéficient d’un repas cuisiné à partir des produits cultivés dans les champs de l’école : soja, maïs, haricots.

Quelques illustrations de la vie à l’école des Petits Champions

 

 

 

 

Fête de l’enseignement

 

Semis du chou pommé dans le potager de l’école mai 2018

en 2018 une nouvelle maison pour un enseignant

Deuxième récolte dans les champs de l’école : le maïs

Un bilan très positif pour le maïs : 450 kg récoltés ! La lutte contre les parasites a permis une bonne évolution !

Le maïs arrive à maturité novembre 2017

 

 

Première récolte dans le champ de l’école : 250 kg de soja

Les élèves de primaire ont beaucoup aidé pour sarcler le champs et pour la récolte fin novembre 2017.

250 kg ont été récoltés, c’est moins qu’espéré. Il faudra enrichir la terre avec les tiges de soja. Toutefois, la récolte pourra nourrir les enfants de maternelle jusqu’à la fin de l’année scolaire, juin 2018.

Les routes !

Ces quelques photos illustrent l’isolement de Pawa à cause de l’état des pistes. La ville la plus proche de Pawa, Isiro, est à 50 km, mais n’est guère praticable en jeep. Pawa privilégie la moto pour ses déplacements et malgré cela il faut 3 heures pour atteindre Isiro pour trouver une connexion internet et faire les courses.

 

 

 

Un beau message de Célestin

Bonjour Madame,

Juste pour vous informer que je revenais de vacances à Pawa et j’ai déjà commencé les cours de première licence.

Vraiment Madame, la famille était très contente de toi du fait que tu nous a aidé durant trois ans en payant nos études et tu continues à nous appuyer à la poursuite de notre études.

La famille m’a dit de te dire merci beaucoup pour le soutien et que le bon Dieu t’accorde longue vie.

Je me porte bien et j’évolue bien avec les cours.

Celestin

Etudiant en 1ère licence en Informatique de Gestion à Goma

%d blogueurs aiment cette page :